Cultivons les groseilles


Les groseilles au jardin:

Sol: neutre, frais

Exposition: aéré et ombragé (dans un coin frais du jardin)

Plantation: automne-hiver à 10 cm de profondeur chaque pied espacé de 1m à 1m20. Les groseillers peuvent également se cultiver en pot sur une terrasse ou un balcon.

Entretien: La première année, taillez à deux yeux en hiver. La deuxième année, taillez à trois yeux. Cela donnera une dizaine de branche la troisième année. Ensuite, tous les ans taillez à ras les branches mortes centrales et taillez sévèrement en ne laissant pas plus de 3 bourgeons les autres branches. Cela incitera la multilication des branches. La fructification intervient sur les pousses âgées de 2 ans. Enrichissez la terre au printemps et en automne avec du fumier. Le grosseiller est sensible à la rouille et à l'oïdium.

 

NOTE: Un oeil est soit un bourgeon visible, un "bourgeon dormant" (une trace sur l'écorce) ou encore une ramification car elle provient d'un bourgeon.

 

Récolte: juillet

Multiplication: Coupez des branches de 25 cm pour les boutures et plantez-les en tere, en mars. Un bourrelet doit apparaître à la base de ces dernières. Comptez deux à trois ans avant d'obtenir la première fructification.

 

Les groseilles en botanique:

    Le groseiller est un petit arbustre de la famille des grossulariacées qui peut mesurer de 1m à 1m50 de haut. Il apprécie les sols frais et les endroits ombragés. Le grosseiller se ramifie et se lignifie avec le temps. Son feuillage est caduc. Les feuilles sont simples palmées à trois nervures. Les fruits sont des grappes de baies que l'on déguste pour leurs goûts acidulé et sucré.

 

 

Les groseilles dans l'assiette:

    La groseille est un fruit raffraichissant peu calorique. Elle est riche en vitamines (B, C), minéraux (fer et ptassium K), flavonoïdes et caraténoïdes. Les groseilles sont riches en pectine (gélifiant naturel) ce qui facilite leur utilisation dans la confection des gelées.