Les mûres (vivace rustique)

murier sauvage ronce en fleur

Mûres sauvages (ronce) en fleur


Les mûres au jardin:

 

Plantation: au printemps ou en automne le long d'un mur, d'un talus, d'une clotûre,... Espacez d'au moins un mètre chaque plant

Sol: profond, meuble et riche

Exposition: chaude, soleil ou mi-ombre claire

Entretien: arrosez par temps sec. Il est conseillé de palisser les mûriers. Les tiges vivent deux ans et fructifient la deuxième année. En automne-hiver, taillez à ras les tiges qui ont fructifiées. Gardez les jeunes pousses qui produiront des fruits l'été suivant. Les récoltes seront rapidement de plus en plus abondantes. Paillez la terre ou plantez un couvert de vivaces basses au pied. Le mûrier est peu sensible aux maladies.

Récolte: août-septembre. Les mûres se trouvent également à l'état sauvage, dans nos campagnes, sur le bord des chemins et dans les bois clairsemés.

Multiplication: bouturez des rameaux d'une vingtaine de cemtimètre en automne ou en hiver

 

Les mûres en botanique:

    Les mûriers comme les framboisiers font partis de la famille des rosacées. Ceux sont des plantes vivaces au feuillage caduc. Les feuilles sont alternes, composées et pétiolées. Les fleurs hermaphrodites des mûres sauvages sont blanches. Les tiges sont épineuses. Les épines se lignifient et forment une défense efficace contre les herbivores. Chaque pousse ne vit que deux ans. Elle s"élance la première année, se recourbe et fructifie la deuxième année puis meurt. Les mûres sont en réalité de "faux fruits" car elles sont issues du réceptacle de la fleur et non du pistil.