Développement de la tige et des feuilles


    Lors de la croissance de la tige, deux principales actions sont activées. La tige croît en longueur (croissance primaire) puis s'épaissit (croissance secondaire) pour supporter le poid des feuilles et des fruits. Quand la croissance est à son maximum, les 2 actions sont coordonnées. 

 

Pousse t'elle n'importe comment ?

 

    Non, elle s'organise en court segment, appelé noeuds, au niveau duquel se développe les feuilles (cf schéma ci-dessous). A la base de chaque ébauche foliaire, un petit renflement est présent, une ébauche de bourgeon axillaire responsable d'une éventuelle ramification. Avec ces noeuds, alternent des segments nus appelés entre-noeud.

 

Décalées d'un noeud à l'autre et espacées par l'allongement des entre-noeuds, les feuilles s'écartent et sont bien placées pour intercepter un maximum de lumière.

 

NOTE: La longueur de l'entre-noeud peut être un bon indicateur de la qualité de l'exposition.

 

SChéma de la croissance d'une plante: tiges, feuilles, noeud, entre-noeud, bourgeon terminal, bourgeon axillaire

Ce schéma simplifié d'une plante situe les bougeons terminal et axillaires, les noeuds et entre-noeuds Il peut être utile pour les tailles d'entretien ou le bouturage d'une plante.

 

 

    Le responsable ou les responsables ?

 

    Le bourgeon terminal (méristème apical), qui représente seulement quelques millimètres sur la plante, est responsable à lui seul de la croissance en longueur de la tige, de la disposition des feuilles sur la tige et de la préparation éventuelle de ramifications. 

 

    Seul un faible pourcentage des bourgeons axillaires, à la base des feuilles, se développeront pour former les ramifications. La plupart resteront dormant jusqu'à ce que la plante stimule leurs croissances par la destruction des bourgeons terminaux (par la taille, la maladie, le vent ou les animaux). Quand cela se produit, la croissance de chaque ramification mime celle de la tige principale avec un bourgeon apical (qui dirige la croissance du rameau), des feuilles et leurs bourgeons axillaires...

 

NOTE: Cest pour cela que plus une plante sera taillée, plus elle sera touffue.

    

 

    Dans quel but s'organise t-elle ?

La tige organise les feuilles pour qu'elles captent le maximum de lumière. Le mèristème place successivement les ébauches foliaires dans une direction opposée de la précédente... Chaque disposition est propre à chaque variété. Il en existe 3 principales:


 

Feuilles opposées

Une paire de feuille est insérée au même niveau sur la tige

 
erable avec ses feuilles simples et opposées
Exemple: Erable
 

Feuilles alternées

Les feuilles ne sont pas insérées au même niveau sur la tige

 
branche de noisetier avec fses euilles simples et alternées
Exemple: noisetier
 
 

Feuilles verticillées

Sur un même noeud, plusieurs feuilles sont attachées en anneau autour de la tige


feuilles verticillées du gaillet gatteron (herbe collante)

Exemple: gaillet gratteron (Herbe collante)


    Le panel de feuilles est ensuite infini. Pour en savoir plus, consultez la rubrique types de feuilles

 

 

Développement des racines >