Plantes indicatrices: Où trouvent t-on ces plantes sauvages ? Que nous indiquent-elles sur notre sol ?


    Des milliers de graines couvrent les sols de notre terre.  En effet, le vent ainsi que les animaux peuvent déplacer certaines graines très loin. Ce qui fait que de nombreuses graines sont stockées dans un même sol et peuvent rester en dormance un long moment le temps que les conditions soient réunis pour leur germination (voir semis et germination). Les espèces présentes sur un sol seront donc de bonnes indicatrices du milieu où vous vous trouvez.

 

Plantes indicatrices des sous-bois et lisières

  • Sol neutre à légérement acide ou basique, moyennement humide et bien drainé:

Espèces neutroclines: ficaire (fausse renoncule), arum tâcheté, asperule odorante, berce sphondyle, euphorbe des bois, géranium herbe à Robert, primevère acaule, benoîte commune, ortie dioïque

Le ficaire est une plante sauvage aux fleurs d'un jaune éclatant. Elle pousse sur des sosl neutres et moyennement humides.Plant sauvage d'arum tacheté. Il pousse sur des sol neutres et moyennement humidesEuphorbe sauvage qui pousse sur des sols neutres et moyennement humides

Ficaire                               Arum                          Euphorbe

 

Arbres naturellement présents: chênes, fruitiers comme les noisetiers et les érables sycomores:

 

 

  • Sol neutre à légérement acide ou basique et humide une grande partie de l'année: 

Espèces neutro-hygrophiles: cirse des marais,  iris jaune , jonc aggloméré et diffus, menthe aquatique, oenanthe safranée, salicaire officinale, fougère femelle, lycope d'Europe

Touffe de plant de menthe aquatique sauvage.Elle pousse sur des sols neutres et très humidesMassif d'iris des marais qui pousse sur des sols neutres et très humides.

                          Menthe sauvage                        Iris des marais

 

 

  • Sol acide (jusqu'à 4-5 unité de pH), modérement humide à frais:

Espèces acidiclines (à large amplitude hydrique): onopode dénudé (tendance neutrocline), dactyle aggloméré (tendance neutrocline), houlque molle, jacinthe des bois, violette de rivin, fougère mâle, petite pervenche, stellaire holostée, Véronique petit-chêne.

jacinthe des bois. Plante sauvage qui pousse sur des sols acides et modérement humidesstellaire holostée. Plante sauavge qui pousse sur les sosl acides et modérement humides

           Jacinthe des bois                                    Stellaire holostée

 

Arbres naturellement présents: chênes, chataignés, hêtres, douglas:

 

 

  • Sol acide (3,5-4,5) à large amplitude hydrique (de moyennement humide à très humide en fonction de la saison):

Espèces acidiphiles (à large amplitude hydrique): ajonc, blechnum en épi, digitale poupre, fougère aigle, millepertuis élégant

digital pourpre sol acide de moyennement humide à très humide

           Digitale pourpre

 

Arbres naturellment présents: pins, bouleaux, chênes rouvre ou frugale 

 

 

  • Sol acide et humide une grande partie de l'année : 
 

Espèces hygro-acidiclines: angélique sauvage, bugle rampante, circée de Paris, lysimaque des bois, fougère dilatée, renoncule rampante.

Arbres naturellement présents: chêne pedonculé, certaines variétés de peupliers

bugle rampante sol acide et humide

        bugle rampante

 

 

  • Sol acide (jusqu'à 4-5 unité de pH) et sec

Espèces xérophiles: bruyères, genêt, nombril de Vénus, corydale à vrilles

Arbres naturellement présents: pins

Nombri de vénus sol sec et acide

       Nombril de Vénus

 

  • Sol très acide (pauvre an minéraux) et très humide tout au long de l'année:

Espèces acido- hygrophiles: pédiculaire des bois

Arbres naturellement présents: saule, bouleau