Plante sauvage: Menthe aquatique (Mentha aquatica, Menthe rouge, baume de rivière, Baume d'eau)

Menthe sauvage: touffe de menthe aquatique
photo 1: Menthe aquatique sauvage

Famille de la menthe aquatique sauvage:

De la famille des lamiacées, comme la bugle rampante et autres plantes, la menthe aquatique sauvage a des feuilles simples, opposées et odorantes. Ses fleurs sont irrégulières. Beaucoup de plantes aromatiques comme le thym, la mélisse, l'origan, le basilic font également partie de cette famille. 

 
 

Description de la menthe aquatique:

La menthe aquatique est une plante herbacée vivace. Elle colonise les zones humides. La tige est lisse, à section carré, dressée et poilue. Les feuilles sont simples, pétiolées et opposées, avec des contours irréguliers très légèrement dentés. Elles sont vertes parfois rougeâtre (photo 1). Les fleurs mauves forment un amas au bout de la tige et parfois peuvent se former également à l'aiselle des feuilles sur un second  niveau. Les fruits sont des tetrakènes, ils restent protégés par le calice persistant. La menthe, en général, s'hybride facilement. La menthe auqatique se reproduit également végétativement via des stolons. La menthe sauvage se reconnaît assez facilement parmi la panoplie de menthe existantes à voir sur ce site

 

 

Composition/Utilisations-Propriétés de la menthe aquatique:

    La menthe aquatique est riche en polyphénol qui lui donne un pouvoir anti oxydant. Les huiles essentielles qui la compose libère une odeur caractèristique quand on froisse ses feuilles. La menthe est connue pour ses propriétés tonifiante et digestive. En comparaison à d'autres variétés de menthe (menthe poivrée,...), cette menthe sauvage est plus riche en menthofurane, qui est un composé toxique, qu'en menthol. En tisane, elle peut provoquer des maux de tête. La menthe aquatique est donc principalement utilisée en friction contre les rhumes, les irritations cutanées et les douleurs articulaires d'où ses surnoms "baume d'eau", "baume des rivières" ou encore "baume vert". Son huile essentielle a un fort pouvoir anti bactérien, en particulier envers la souche bactérienne Escherichia coli reponsable de la gastroentérite [1]. La menthe aquatique est riche en flavoinoïdes, connus pour leurs nombreuses activités [2]. L'un d'entre eux, la naringénine agit sur le système nerveux, ce qui expliquerait son utilisation traditionnelle pour les épileptiques [3], en réduisant les mouvements nerveux [4].

 

 

[1] Mimica-Dukic et al,Planta Med, 2013, 69(5), 413-419 

[2] Hodek et al., Chemico-Biologicacl Interactions, 2002, 139(1), 1-21

[3] Jäger et al., African Journal of Botnay, 2007, 73(4), 518-521

[4] Anderson et al., Holistic Nursing Practice, 2012, 26(1), 52-57