Plante sauvage: Silène dioïque (Melandrium Rubrum, compagnon rouge, lychnide des bois)

plante sauvage: silène dioïque fleurs roses à 5 pétales bifides
Fleur rose femelle, à 5 pétales bifides et 5 styles, de silène dioïque
 

Hauteur: 40-80 cm

Lieu: lisière bois, Finistère, Bretagne

Date: mai 2018

 


 

Famille de la silène dioïque:

    Les caryophyllacées dont la silène dioïque fait partie, comme les oeillets, sont composés essentiellement de plantes herbacées. Les variétés de cette famille ont pour caractéristique, des feuilles simples, entières, opposées et  attachées à la tige au niveau d'un nœud renflé.

 

Description:   

    La silène est une vivace herbacée au feuillage persistant qui apprécie les sols frais et riches en humus. Elle aprécie la miombre. Les feuilles sont simples et opposées. La tige est ronde, pleine et légèrement velue. Les fleurs sont d'un rose vif et sont facilement reconnaissables par leurs 5 pétales bifides. Les fleurs mâles et femelles sont portées par des plants différents. Elles sont portées par un calice en tube, à 5 lobes, velu et plus ou moins renflé. La floraison dure tout le printemps et l'été. Le compagnon rouge est une plante mellifère. Les fruits forment des capsules ligneuses qui contiennent de nombreuses petites graines et qui se diviseront en 10 segments à maturité. La silène dioïque est tolérante aux métaux lourds et plus particulièrement à la présence de cuivre [1].

 

.fleur rose et feuilles opposées silène dioïque sauvage

Feuilles simples opposées de la silène dioïque

 

Composition/Utilisations/Propriétés:

    La racine pivotante du compagnon rouge est assez riche en saponine, qui fut utilisée jadis comme du savon. Les jeunes pousses peuvent être consommées crues ou cuites.

 
 
Plant de silène dioïque sauvage fleur mâle et calice

Plant de silène dioïque sauvage. Fleurs essentiellement mâles à 10 étamines libres

 

[1] Cegan et al., Genomics Data, 2017, 118-119