Plante sauvage: Arum maculatum (Gouet tâcheté, pied de veau)

Fleur d'arum maculatum entouré de son spadice. Plante sauvage vivace

En bord de ruisseau, la chute d'un chêne a provoqué la poussée d' un arum maculatum

qui aprécie son ombre et la fraîcheur du terrain

 

Hauteur: 30 cm

Lieu: à l'ombre d'un chêne, en sous-bois près d'un ruisseau, Finistère

Date: Avril 2016


Famille de l'arum maculatum sauvage:

 L'arum maculatum appartient à la famille des aracées qui contiennent des plantes monocotylédones à nervures parrallèles. Cette famille a pour paricularité des fleurs avec une inflorescence composée d'un spadice et de minuscule fleurs souvent à sa base et cachée par une large "feuille" en forme de cornet, la spathe.

 

Description:

    L'arum immaculatum (non tâché) est une plante vivace herbacée des zones ombragées et humides. Les feuilles, la fleur puis les fruits poussent sur une tubercule (tige souterraine épaissit). Les feuilles qui sont en forme de fer de fléche peuvent être tâchées. Les fleurs (certaines mâles, d'autres femelles) sont en partie cachées dans une grande enveloppe verte. Seul un épi violacée, le spadice, dépasse. Pour favoriser la pollinisation, l'arum immaculatum attire les petites mouches en émanant une odeur nauséabonde peu perceptible par l'homme.

Feuilles d'un plant d'arum maculatum sauvage en forme de fer de flèche

Feuilles d'arum maculatum en forme de fer de flèche

 

 

Composition:

    L'arum maculatum est riche en terpènes et terpènoïdes, composés odorifiants qui font l'objet de recherche pour leurs propriétés antibactériennes. Parmi les terpènoïdes, à l'odeur moins nauséabonde, on peut également citer le menthol.

 

Utilisations/Propriétés:

    Toutes les parties de la plante sont très toxiques et donc non consommables. Il faut la manipuler avec précaution et faire attention aux enfants car elle peut provoquer de graves brûlures. Cuit, les racines ont été cependant consommé à la façon du manioc. Le rhizome tubéreux cru est acre et toxique mais la torréfaction ou la cuisson répétées (par ébullition) permet de le consommer. L'arum maculatum est utilisée comme plante médicinale depuis des siècles. L'arum sauvage peut être utilisé en cataplasme pour ces vertus cicatrisantes et anti-inflammatoire. Il fut très largement utilisé et encore aujourd'hui pour soulager les hémorroïdes [1]. Pour en savoir plus sur son usage en tant que plante médicinale, cliquez ici.

 

[1] Kochmarov et al., INTERNATIONAL JOURNAL OF PHARMACEUTICAL, CHEMICAL AND BIOLOGICAL SCIENCES, 2015, 5 (2), 394-402