Plante sauvage: Vesce commune (Vicia sativa)

vesce commune (vicia  sativa) est une plante herbacée sauvage annuelle. Les petites fleurs violettes/ roses sont regroupées deux à deux. Famille des fabacées

Fleurs de Vesce commune groupées par 2 sur une tige grimpante

 

Hauteur: 50 cm

Lieu: sous-bois, finistère

Date: mai 2016


Famille de la vesce commune:

    La vesce commune, comme les petits pois et les haricots, est une plante annuelle de la famille des fabacées. Cette famille regroupe de nombreuses plantes comestibles et fourragères. Comme d'autres fabacées, la vesce commune capte l'azote de l'air qu'elle stocke dans des nodules situés sur ses racines. Pour cela, elle vie en symbiose avec des bactéries capablent de transformer le diazote (N2) de l'air en ion ammonium (NH4+) assimilable par les plantes. Elle est donc utilisée en tant qu'engrais vert à semer en automne avec de l'avoine ou du seigle qui lui servent de tuteur.

 

Description

    La vesce commune est une plante herbacée grimpante (40-80 cm) de la famille des fabacées. Les feuilles sont généralement alternes et composées. Elles sont munies de stipules. Ceux sont des plantes fixatrices d'azote grâce à la symbiose avec des bactéries présentes dans leurs nodosités. Les fruits sont sous forme de gousses.

    Comme les petits pois, les feuilles de la vesce commune sauvage comportent des vrilles qui s'attachent à différents supports. Les vrilles sont situées aux extrêmités de feuilles composées (plusieurs paires de folioles pennés) qui sont disposées de façon alterne le long de la tige. Les petites fleurs violettes, groupées par deux, apparaissent dès avril jusqu'à l'été et donneront des gousses applaties d'environ 5 cm qui contiendront des grains ronds. 

 

Composition/Utilisations/propriétés:

    La vesce commune contient des flavonoïdes ayant des propriétes anti-oxydantes et anti-inlammatoires [1][2]

 

   

plant de vesce commue sauvage. Vrilles et fleurs mauves/roses . Famille des fabacées . Engrais vert

Plante grimpante de vesce commune pouvant atteindre 70 cm

 

[1] Gamal-Eldeen et al., Journal of natural remedies, vol 4 (1), 2004

[2] Megias et al, SDRP Journal of Food Science & Technology, vol 1 (4), 2016