Plante sauvage: Laiteron des champs (Sonchus arvensis)

Laiteron des champs fleur sauvage jaune astéracées

Laiteron des champs au milieu des herbes d'une prairie

 

Hauteur: 40-50 cm

Lieu: prairie en friche

Date: aout 2016


Famille du laiteron des champs sauvage:

    Le laiteron des champs, comme le pissenlit, fait parti d'une grande famille de plantes dicotylédones, les astéracées. Dans cette famille, les "fleurs" sont regroupées et sont en fait une multitude de minuscules fleurs réunies en inflorescence.

 

Description:

 

    Le laiteron des champs est une viace rustique. D'un premier abord, on peut le confondre avec sa cousine, la pissenlit. Une différence de taille existe pourtant. En effet, les fleurs des laiterons des champs sont dressées sur des tiges bien plus longues. On les aperçoit souvent au loin sur les talus et dans les hautes herbes des prairies. Le laiteron des champs utilise essentiellement des tiges souterraines, les rhizomes, pour se reproduire (voir reproduction végétative). Il fait parti des plantes mellifères.

 

Composition:

    Le laiteron des champs est riche en flavonoïdes, en terpénoides et en potassium. Ses feuilles sont riches en vitamine C. On peu apercevoir un latex laiteux à l'intérieur de la plante quand on casse la tige ou les feuilles.

 

Utilisations/Propriétés:

    Le laiteron des champs a largement été utilisé, à travers les siècles, pour ses propriétés médicinales. Les flavonoïdes présents sont en partie responsables de ses propriétés anti-oxydantes. De récentes études lui attribue de probable capacité a nettoyer des sols contaminés en cadium (cd).